Comment diminuer les frais vétérinaire de son chien ?

En moyenne, un Français dépense chaque année 800 euros en soins et éducation pour leur chien. Une somme importante qui tend à augmenter d’année en année. Or, tout le monde n’a pas un tel budget à consacrer à leur animal de compagnie. Il convient alors d’adopter certaines astuces pour faire baisser la facture.

Les prix des soins animaliers

Votre animal de compagnie ne doit pas seulement consulter un vétérinaire après un accident ou une maladie. Il existe des soins de routine à accomplir pour sa santé et son bien-être à commencer par la vaccination qui coûte en moyenne 60 euros par année. Elle est facturée à 120 euros la première année. Pour une stérilisation, il faut compter 150 à 300 euros et 100 à 250 euros pour une castration. L’implantation d’un tatouage ou d’une puce étant obligatoire, prévoyez 60 euros pour cela. Et pour ce qui est la consultation, elle vous sera facturée entre 30 et 40 euros. À l’issu d’une maladie ou d’un accident, les frais vétérinaires augmentent. Pour une simple allergie, les soins seront tarifés à 250 euros. Une affection dermatologique coûte 120 euros. L’ablation d’un kyste pour sa part vaut 190 euros et s’il est question d’une tumeur, l’ablation est tarifée à 600 euros.

Les soins à apporter à votre chien

Afin de réduire les frais de vétérinaire, vous devez prendre soin de votre animal de compagnie. Certains actes ne sont à négliger sous aucun prétexte comme le traitement contre les parasites qui s’effectue tous les mois jusqu’aux 6 mois du chien puis à fréquence de 3 mois. La vermifugation est cruciale, car elle évite le développement de vers qui s’accaparent les nutriments devant profiter à l’animal. Ce dernier finit par devenir faible. Les parasites internes sont aussi source de problèmes de santé. Idem pour les parasites externes comme les tiques ou les puces qui causent des troubles cutanés. La stérilisation est un autre traitement incontournable. Chez la femelle, elle empêche les grossesses nerveuses, le pyomètre ou les tumeurs ovariennes. Chez le mâle, la castration réduit les risques de tumeurs testiculaires et autres soucis prostatiques. Dernier et non des moindres : l’alimentation. Votre chien doit bien manger pour rester constamment en forme. Misez sur une nourriture faite-maison qui est plus saine ou, des croquettes de haute qualité, à défaut. Sa nourriture doit être adaptée à son âge, ses activités physiques et sa santé.

Souscrire à une assurance chien

Le meilleur moyen de ne pas avoir à payer des frais de vétérinaires qui peuvent coûter plus cher que vos propres frais de santé consiste à souscrire à une mutuelle pour chien. Vous bénéficierez ainsi d’un remboursement sur toutes vos dépenses. Les assureurs vous proposent différentes formules adaptées à votre budget et vos besoins. La formule économique donne droit à une couverture entre 50 et 80%. La formule médium couvre 70 à 85% des dépenses chirurgicales et médicales. Et la formule complète vous couvre jusqu’à 100%. La contribution mensuelle quant à elle va de 10 à 60 euros selon l’offre choisie. Pour connaitre le prix d’une assurance chien, allez voir sur les sites spécialisés.